Entretien du jardin : les erreurs à éviter

Entretien du jardin : les erreurs à éviter

Entretenir un jardin n’est certainement pas une mince affaire, surtout lorsqu’on n’est pas un amateur. Sol, arrosage, nourriture et exposition, découvrez dans cet article quelles sont les erreurs à éviter qui empêcheraient vos plantes de s’épanouir. Nos leçons pour un jardin fleuri et des plantes en bonne santé.

Bien analyser la terre avant la plantation

Avant de procéder à la plantation en pleine terre, tout jardinier devrait effectuer une analyse de la terre. Pour ce faire, il suffit de prélever une petite quantité de terre dans plusieurs endroits de son jardin, de la mélanger puis l’apporter dans sa jardinerie ou son libre service agricole. Cette analyse va s’avérer indispensable pour bien réussir vos plantations. Une fois que vous obtiendrez les résultats, vous bénéficierez plus d’informations concernant l’acidité, la structure, le taux de matière organique ainsi que la richesse du sol. Tous ces critères sauront vous guider dans le choix des végétaux. Dans ce cas, un sol très azoté s’adaptera parfaitement aux salades et au gazon tandis qu’une terre riche en potasse sera idéale pour les fruitiers.

Ne pas chouchouter son sol lors de l’entretien du jardin

À l’exception des sols limoneux qui sont légers et riches, il faudra sans doute offrir un petit coup de pouce à son sol, notamment à partir des amendements, à titre d’exemple la tourbe allégée. Pour optimiser la fertilité du sol, il est important de penser à pailler au pied de ses végétaux. En effet, il serait dommage de s’en débarrasser facilement : vous aurez la possibilité de les broyer dans un petit broyeur ménager afin d’avoir un paillage maison de qualité nécessaire pour le composteur.

Le paillage va ainsi contribuer à fabriquer un sol fertile tout en gardant l’humidité et en limitant le désherbage et l’arrosage pour nourrir la plante. La dernière erreur à éviter quant au sol est également quand vous fabriquez votre propre potager, il se peut que fréquemment vous retourniez trop votre sol mélangeant et les strates naturelles. Pour cela, décompactez tout doucement la terre via outil de type grelinette ou encore avec une simple bêche plutôt qu’avec un motoculteur. Ensuite, rajoutez sur la surface de multiples couches de paillage ou de compost avant de mettre en place vos plantes dans ce nouveau substrat.

Ne négligez pas la qualité du terreau de vos plantes en pot

À présent, on peut trouver des terreaux à tous les prix, allant de 2 à 10 euros le sac avec de vraies différences au niveau de la qualité. Ce serait alors une erreur de choisir le terreau le moins cher, car on peut déduire une vraie différence en termes de richesse des ingrédients et rétention d’eau. Pour avoir la certitude de ne pas vous tromper, il est recommandé de vous fier aux étiquettes.

Éviter un arrosage mal maîtrisé de votre jardin

Comme les êtres vivants, les plantes nécessitent également d’eau. Mais pas tout le temps ! À la plantation, même s’il pleut, il est plutôt nécessaire d’arroser le jardin afin de compacter la terre et les racines. Si votre jardin est de belle taille, n’hésitez pas à privilégier un arrosage automatique plutôt qu’un simple tuyau d’arrosage ou un arrosoir.

William

Les commentaires sont fermés.