Comment choisir son escalier

Comment choisir son escalier

Le choix de l’escalier est primordial pour que la maison soit au comble de son charme. Nombreux paramètres peuvent vous aider à opter pour la meilleure alternative. Nous en recensons quatre qui prédominent. Suivez le guide.

Contrainte de l’espace

Pour exploiter votre espace à son optimum, il faut bien étudier la configuration de votre escalier. Cela dépend bien évidemment de la disposition générale de la maison. En tout cas, vous pouvez choisir entre le traditionnel escalier droit qui occupe pas mal de place notamment un mur assez large sur lequel il va se longer. D’autant plus que la longueur de ce mur est essentielle pour que l’escalier ne soit pas trop abrupt. À défaut, vous pouvez aussi opter pour l’escalier à tournant en haut ou en bas. Selon l’espace disponible, vous adopterez un escalier à ¼ ou à ½ tournant.

Pour occuper le moins de place, vous avez aussi l’escalier hélicoïdal qui peut être rond ou carré spécialement si vous le posez dans un coin du mur. Cette dernière option offre aussi une identité plus distinguée à votre pièce. Pour savoir lequel convient le mieux à votre espace, veuillez faire appel à un architecte d’intérieur pour éviter de regretter le choix et d’avoir à en faire construire un autre.

Les habitudes de toute la famille

Selon vos habitudes qui sont fonctions de l’âge des occupants, il faudra adapter l’escalier en conséquence. Il est ici question de la sécurité offerte par le garde-corps et les contremarches. En particulier, si vous avez des enfants, privilégier la sécurité à l’esthétique. Votre escalier devra avoir un garde-corps à balustres pas trop espacés les uns des autres et surtout moins du diamètre de la tête de vos enfants. Sinon, vous pouvez carrément opter pour les balustres pleins.

De même pour les contremarches, si leur absence favorise l’infiltration davantage de lumière, il est fortement conseillé d’avoir des contremarches sur l’escalier de la maison où il y a des enfants en bas âge.

Le style que l’on veut

Pour le style, il est question du choix des matériaux, en premier lieu. Le bois pour la touche naturelle, l’aluminium et le béton pour la modernité, le fer forgé pour l’originalité, et le verre pour l’élégance.

Ensuite, la finition est aussi garante du style. Les couleurs, le ponçage, le verni, le mat, etc. Votre choix pour le style sera plus ou moins restreint par les deux premiers paramètres. En effet, vous devez opter pour le style qui concilie l’optimisation de l’espace et la sécurité.

Le budget que l’on a.

Enfin et non le moindre, les fonds dont vous disposez sont aussi déterminant de votre choix. Le prix dépend de la configuration de votre escalier, de sa taille, du matériau et aussi des détails décoratifs. Toutefois, un escalier à petit budget peut très bien être stylé en optant pour les esthétiques simplistes très en vogue en ce moment.

William

Les commentaires sont fermés.