Toiture de pergola en polycarbonate: que choisir ?

Parce que la pergola doit assurer un rôle protecteur et ajouter plus d’originalité à l’espace extérieur, il est primordial de bien choisir les équipements qui vont l’accompagner. Dans cette rubrique, nous allons nous focaliser spécialement sur le choix de la toiture. Il existe plusieurs matériaux disponibles pouvant occuper cette place, mais ici, c’est le toit en polycarbonate qui sera mis en valeur. En raison de la grande variété de polycarbonate qui existe sur le marché, il faut être méthodique en le choisissant. Suivez ce guide pour y arriver.

Différents types de polycarbonate

Le polycarbonate est surtout connu pour sa capacité de résistance très élevée. En réalité, ce matériau est fabriqué à partir d’une résine de thermoplastique qui a été traité avec un produit anti UV. C’est ce qui lui permet de durer autant et de garder son état intact malgré les attaques qu’il subit. Selon sa forme et son épaisseur, on peut distinguer plusieurs types de toit en polycarbonate. Son rôle peut également être défini à partir de ces paramètres.

En premier lieu, il y a le polycarbonate alvéolaire. C’est le plus indiqué pour réaliser une toiture, et surtout un toit pour les structures extérieures indépendantes de la maison principale. Il est particulièrement isolant parce qu’il est généralement combiné avec l’aluminium pour couvrir la véranda ou la pergola. Son épaisseur varie entre 10, 16, 32 et 55 cm. En suite, nous avons le polycarbonate emboitable qui est fréquemment utilisé pour l’intérieur de la maison. Il n’est donc pas très idéal pour assurer le rôle de la toiture. Puis, le polycarbonate compact possède aussi un niveau de résistance très développé parce que bien souvent, il est employé comme un bouclier sur les magasins. Après, il existe un polycarbonate ondulé qui peut aussi être parfait pour couvrir la pergola. Il a une capacité d’absorption de rayons UV très satisfaisante. Par ailleurs, vous pouvez aussi opter pour le polycarbonate nervuré qui peut correctement se placer sur une toiture.

Choisir un polycarbonate pour le toit de la pergola

Au sein de la pergola, le bien-être doit régner à n’importe quel moment. Et pour ce faire, les éléments constitutifs de cette structure doivent être choisis méthodiquement. En fonction de vos besoins, vous allez fixer votre choix et faire en sorte que celui-ci soit effectif. Autrement dit, vous devez vous assurer que le matériau que vous avez choisi pour la toiture de la pergola doit être à la fois pratique et esthétique. Par exemple, si vous avez besoin d’un niveau d’isolation assez élevé pour votre pergola, il est préférable de choisir un polycarbonate alvéolaire ou un autre type qui soit assez épais. Qui plus est, le toit en polycarbonate alvéolaire convient parfaitement pour les pergolas en aluminium. D’autre part, si vous recherchez un côté très éclairé pour la pergola, vous pouvez opter pour le polycarbonate emboitable, mais à ce moment-là, vous devez le coupler avec un autre matériau pour le soutenir. Votre choix doit toujours se baser sur vos besoins avant de considérer le côté esthétique de la structure que vous allez choisir.

Abris de jardin, la success story de l’été

La petite maison au fond du jardin dans laquelle on entreposait les vielles affaires dont on a du mal à nous séparer, où on range aussi les matériels de jardinage et de bricolage, parfois on y retrouve des souvenirs épatants laisser pas nos anciens, bref l’abri de jardin a longtemps été consacré à mettre de tout et de rien. Néanmoins, l’état de votre abri de jardin impacte grandement l’aspect général de votre extérieur d’où l’obligation de soigner son apparence. A suivre, des propos sur l’abri de jardin qui fait fureur cet été.

Transformer l’abri de jardin existant en lieu de vie à part entière

Faites le tri dans votre débarras d’extérieur et gagner en place pour vos besoins d’aménagement. Bureau, salon d’accueil pour votre startup, atelier, chambre d’appoint, … les possibilités sont vastes et dépendent de votre nécessité. Cependant, il est important de noter que dans ce cas la construction n’est pas admise comme abris de jardin selon le code de l’urbanisme. Aussi, pour que votre abri de jardin soit viable, il va falloir penser à son isolation et son chauffage tout comme pour votre maison principale.

L’abri de jardin, en bois, en métal ou en PVC

Pour un abri de jardin, vous avez le choix entre le bois, le métal ou le PVC. Pour trancher, on se base sur le budget au prime abord et aussi sur l’esthétique.

Votre abri peut être démontable, donc acheté en maisonnette prêt à poser. Vous pouvez également vous exercer dans la construction en vous y collant vous-même de A à Z à condition d’avoir les outils indispensables.

L’abri de jardin peut également être une maisonnette à toit avec deux pans ou à toit plat, ou encore un prendre la forme d’un préau.

Pour une installation facile, les conteneurs peuvent très bien vous servir à implanter un abri de jardin.

Avant de vous lancer dans la construction, avisez votre maire de votre projet car une telle construction nécessite une déclaration pour une aire entre 5 et 20 m², et le permis de construire est exigé pour une surface de plus de 20 m².

Des idées d’abri de jardin

Pour ne pas donner l’impression d’avoir garder une ruine dans le jardin, il est essentiel de prendre soin de l’apparence de votre abri de jardin. Pour ce faire, nombreuses possibilités s’offrent à vous.

Premièrement, utilisez des couleurs chatoyantes. Cela contribuera à égailler votre jardin et aussi de mettre l’abri en relief. Tant pour l’extérieur que l’intérieur, ce coup de peinture est de mise et pour plus de charme, optez pour des couleurs différentes pour les deux.

Si, au contraire, vous voulez que l’abri reste discret, les plantes grimpantes le camoufleraient parfaitement afin qu’il se fonde dans la masse.

Pour vos plantes qui nécessitent la mise sous serre, vous pouvez aussi imbriquer ce genre de structure à votre abri.

Il est à noter que la cache-poubelle est aussi considérée comme abri de jardin mais en petite dimension. Il en est de même pour les abris de stockage de bûches pour le chauffage.

Abris de jardin : ce qu’il faut savoir

Avec tous vos outils et équipements de jardin, il devient compliquer de s’y retrouver ? La solution : construire un abri de jardin. C’est une petite construction qui est à la fois pratique et très sécuritaire. Il permet de garder en lieu sûr vos matériels de jardinage ou sinon, il serait un atelier de bricolage très astucieux. Une chose est sûre, les possibilités sont nombreuses. Et pour ce qui est du montage, il se fait en un rien de temps. Si vous voulez tout connaître à son sujet, lisez cet article.

Un abri de jardin pour ranger ses outils

L’intérêt principal de faire construire un abri de jardin c’est de bénéficier d’un espace de rangement pour les matériels de jardinage. Grâce à cet abri, ces derniers ne risqueront plus de traîner un peu partout dans le jardin et au pire, de se faire voler. Les outils de jardin englobent les tondeuses, pelles, râteaux, accessoires de piscine, etc. Bref, ces matériels seront à l’abri tant des intempéries que des potentiels voleurs dans un abri de ce genre. En outre, vous pouvez y entreposer vos plantes, les vélos des enfants ou encore les bûches de bois. Et pour un meilleur aménagement, n’hésitez pas à installer des étagères et des tiroirs dans l’abri pour ranger convenablement vos outils.

Un abri de jardin comme petit havre de paix

L’abri de jardin peut également servir de lieu de détente. Il permet de se reposer dans le jardin sans craindre les coups de soleil. Il fait office d’espace d’ombrage pour vous permettre de profiter pleinement de la nature, bien installé dans votre transat. Et comme les études l’ont démontré, la nature est un remède très efficace contre l’anxiété et le stress. En complément, l’abri de jardin peut aussi être une véritable pièce à vivre. Il peut servir de chambre d’appoint pour les convives ou d’espace de convivialité pour se retrouver entre amis. Vous pouvez toujours l’utiliser pour prolonger la terrasse et y passer de beaux moments en plein air.

Pour quel abri de jardin opter ?

L’abri de jardin peut être en bois, en résine ou en métal. Le modèle en bois est un choix naturel qui se fonde parfaitement au milieu du jardin. Le bois est résistant, authentique, isolant et très design. Alors, si vous l’utilisez comme chambre d’appoint, sachez que le bois offre une bonne isolation thermique. Aussi, il admet une variété de coloris. Mais pour cela, assurez-vous que la structure en bois est traitée contre la moisissure et les insectes. D’autre part, l’abri de jardin en métal est une solution pratique et très économique. Un matériau en acier galvanisé, il ne nécessite aucun entretien et assure une protection optimale contre les intempéries. Parfait pour stocker les équipements de jardinage. Enfin, pour ce qui est de l’abri en résine, c’est un bon compromis entre confort d’usage et longévité. Pour cause, il est à la fois facile à monter et à entretenir. Le nettoyage se résume à de l’eau et du savon. Aussi, il affiche une solidité et résistance à toute épreuve.

Guide d’achat : comment bien choisir son barbecue ?

Avec l’arrivée de l’été, vous aussi, vous voulez investir dans un barbecue ? Ne choisissiez pas au hasard votre équipement. Dans cet article, nous vous aidons à faire le bon choix.

Pour quel type de barbecue devez-vous miser avant tout ?

Devez-vous miser pour un barbecue à charbon, à gaz ou électrique. Votre budget et vos besoins détermineront votre choix avant tout. Néanmoins, tenez compte également du lieu d’utilisation ainsi que des aliments que vous voulez cuisiner.

Avec un barbecue à charbon, comme combustible, vous devez utiliser le charbon. Ce type de barbecue vous permet d’apprécier le goût fumé de vos aliments. La manipulation du combustible est aisée. L’inconvénient toutefois, c’est qu’il y aura de fumées (le barbecue est à utiliser à l’extérieur uniquement alors). En outre, l’allumage peut être compliqué et les braises ne seront à point, donc opérationnelles qu’après un certain temps (environ une demi-heure). L’entretien est un peu contraignant également. A savoir que vous devez attendre que les braises soient complètement froides avant de procéder au nettoyage de votre barbecue. Bonne nouvelle : les modèles disponibles sur le marché ont largement évolué et proposent diverses options ces dernières années. Les fabricants mettent tout en œuvre pour proposer des modèles assurant une mise en route facile et rapide.

C’est évident, le barbecue électrique est la meilleure solution en intérieur comme en extérieur, dans les petits espaces et surtout, dans les lieux de vie interdisant l’utilisation de barbecue à gaz ou à charbon. Moins encombrant, il présente l’avantage d’être simple à utiliser. Pour la remettre en route, il vous suffit de le brancher et le tour est joué ! Et retenez que vous pouvez également maîtriser la température avec une grande précision. Vous pouvez désormais trouver des modèles lesquels peuvent être lavés au lave-vaisselle pour davantage de praticité. Si vous misez pour un barbecue électrique, préférez un modèle assez puissant. Assurez-vous également que celui-ci n’aura pas du mal à cuire de gros morceaux de viande.

Pour ce qui est de la forme, un très large choix s’offre à vous que vous vouliez miser pour un barbecue à charbon, à gaz ou électrique. Là, c’est à vous de voir ! Nous vous conseillons tout simplement d’opter pour un modèle avec un couvercle. Tout comme la cuve, ce couvercle doit être en acier émaillé.

Des éléments qui méritent votre attention

Les éléments suivants sont à considérer également lors de l’achat :

– La dimension de la surface de cuisson : la dimension idéale dépendra du nombre de convives

– La grille : tenez compte de l’ajustement de celle-ci. D’ailleurs, vérifiez la manière dont les barreaux sont positionnés

– Le poids du barbecue : Si vous devez ranger et déplacer l’équipement après chaque utilisation, c’est évident, vous ne devez pas choisir un modèle trop lourd

– Les pieds : barbecue à pieds fixes, à roulettes ou sur pieds uniques ou colonne, le choix vous appartient. Le modèle à roulette est certes, le plus pratique.

– Les accessoires : plancha, thermomètre, tablettes extérieures (pour le rangement des accessoires), etc. feront toute la différence.

– La qualité et la fiabilité de votre barbecue: pour votre sécurité, prenez le temps de vérifier la stabilité de l’équipement, l’état et l’ergonomie de ses poignées, etc.

Entretien du jardin : les erreurs à éviter

Entretenir un jardin n’est certainement pas une mince affaire, surtout lorsqu’on n’est pas un amateur. Sol, arrosage, nourriture et exposition, découvrez dans cet article quelles sont les erreurs à éviter qui empêcheraient vos plantes de s’épanouir. Nos leçons pour un jardin fleuri et des plantes en bonne santé.

Bien analyser la terre avant la plantation

Avant de procéder à la plantation en pleine terre, tout jardinier devrait effectuer une analyse de la terre. Pour ce faire, il suffit de prélever une petite quantité de terre dans plusieurs endroits de son jardin, de la mélanger puis l’apporter dans sa jardinerie ou son libre service agricole. Cette analyse va s’avérer indispensable pour bien réussir vos plantations. Une fois que vous obtiendrez les résultats, vous bénéficierez plus d’informations concernant l’acidité, la structure, le taux de matière organique ainsi que la richesse du sol. Tous ces critères sauront vous guider dans le choix des végétaux. Dans ce cas, un sol très azoté s’adaptera parfaitement aux salades et au gazon tandis qu’une terre riche en potasse sera idéale pour les fruitiers.

Ne pas chouchouter son sol lors de l’entretien du jardin

À l’exception des sols limoneux qui sont légers et riches, il faudra sans doute offrir un petit coup de pouce à son sol, notamment à partir des amendements, à titre d’exemple la tourbe allégée. Pour optimiser la fertilité du sol, il est important de penser à pailler au pied de ses végétaux. En effet, il serait dommage de s’en débarrasser facilement : vous aurez la possibilité de les broyer dans un petit broyeur ménager afin d’avoir un paillage maison de qualité nécessaire pour le composteur.

Le paillage va ainsi contribuer à fabriquer un sol fertile tout en gardant l’humidité et en limitant le désherbage et l’arrosage pour nourrir la plante. La dernière erreur à éviter quant au sol est également quand vous fabriquez votre propre potager, il se peut que fréquemment vous retourniez trop votre sol mélangeant et les strates naturelles. Pour cela, décompactez tout doucement la terre via outil de type grelinette ou encore avec une simple bêche plutôt qu’avec un motoculteur. Ensuite, rajoutez sur la surface de multiples couches de paillage ou de compost avant de mettre en place vos plantes dans ce nouveau substrat.

Ne négligez pas la qualité du terreau de vos plantes en pot

À présent, on peut trouver des terreaux à tous les prix, allant de 2 à 10 euros le sac avec de vraies différences au niveau de la qualité. Ce serait alors une erreur de choisir le terreau le moins cher, car on peut déduire une vraie différence en termes de richesse des ingrédients et rétention d’eau. Pour avoir la certitude de ne pas vous tromper, il est recommandé de vous fier aux étiquettes.

Éviter un arrosage mal maîtrisé de votre jardin

Comme les êtres vivants, les plantes nécessitent également d’eau. Mais pas tout le temps ! À la plantation, même s’il pleut, il est plutôt nécessaire d’arroser le jardin afin de compacter la terre et les racines. Si votre jardin est de belle taille, n’hésitez pas à privilégier un arrosage automatique plutôt qu’un simple tuyau d’arrosage ou un arrosoir.

Comment bien entretenir son jardin en hiver ?

Vous envisagez d’entretenir votre jardin en hiver? Alors, vous devez d’abord vous équiper de quelques matériels. Vous devez également prendre quelques précautions importantes. Vous pouvez prendre quelques précautions pour mener à bien vos activités. La question qui se pose est alors de savoir: comment bien entretenir son jardin en hiver?

Les bonnes raisons d’entretenir son jardin en hiver

L’entretien des plantes est indispensable, ainsi que toutes les plantes de votre jardin pendant la période hivernale. Cela permet d’offrir vos plantes et vos fleurs d’une bonne forme une fois le printemps. Certes, il n’est pas utilisé pour réaliser un jardinage hivernal, mais il ne faut pas pour autant laisser tomber les plantes.

Les types de plantes qui résistent aux froides hivernales

Chez les plantes, on distingue deux types de feuillages: le feuillage caduc et le feuillage persistant. La particularité des plantes à feuillage caduc, c’est elles perdent leurs feuilles une fois l’hiver arrive. Aux plantes au feuillage persistant, elles conservent leurs feuillages même en période hivernale.

Certains végétaux ont également la particularité de se cacher en cette période hivernale. Vous pouvez choisir ces variétés de fleurs si vous voulez décorer votre jardin en période hivernale. Vous pouvez par exemple planter le buis, le houx, ou encore le gui. Vous êtes également disponibles., On a aussi des fleurs, que la neige, les enferbores, les daphnés le cerisier, le jasmin d’hiver, ou encore le cornouiller. Changez de jardin, vous pouvez embellir votre jardin avec ces plantes et ces fleurs.

Comment se fait-il du jardin durant l’hiver?

Pour entretenir votre jardin l’hiver, vous avez besoin de certains outils. Il s’agit du sécateur, de la fourche bêche, du râteau à feuilles, du scarificateur, du compost, et du voile d’hivernage.

Convenablement votre jardin. Tout d’abord, vous avez des plantes sensibles au froid dans votre jardin, nous vous conseillons de protéger. Pour ce faire, vous pouvez par exemple entrer en intérieur les plantes en pot. Cela permet de garder le gel de leur racine dans le sol. Par contre, s’il est impossible de retirer les plantes d’extérieur, vous avez la possibilité de les couvrir. Vous pouvez faire, protéger, protéger et protéger le phytosan. Vous avez également la possibilité de choisir un paillis, une solution intéressante en matière de protection des plantes pendant les périodes froides de l’année. Enfin, il faut éviter le gel des racines, il ne faut pas arrêter d’une manière persistante le désherbage est également un moyen d’entretien du jardin. Cela consiste à retirer les mauvaises herbes du jardin.

Comment bien éclairer son jardin ?

Contempler la splendeur du jardin est une méthode thérapeutique permettant de se relaxer complètement. Et cette activité peut s’effectuer de jour comme de nuit quand le besoin se fait ressentir. Mais pour pouvoir passer un bon moment dehors pendant la nuit, l’installation d’équipements adéquats s’impose. Il s’agit donc de trouver des luminaires efficaces pour apporter de l’éclairage dans le jardin. Ces instruments peuvent à la fois faire office de lumières qui illuminent les jolies fleurs et de décoration pour l’endroit. Ils peuvent aussi avoir un effet bénéfique pour les plantes. Voici nos conseils pour réussir la réalisation de ce projet.

Mettre en valeur le jardin

De nos jours, privilégier le rapprochement avec la nature devient vitale. De ce fait, avoir un jardin dans sa propriété est une grande opportunité pour profiter de ce que la nature peut nous offrir. Passer des moments de détente à l’extérieur est donc devenu une tendance aujourd’hui. Mais la nuit tombée, un éclairage efficace s’impose pour pouvoir profiter de ces moments-là. Naturellement, des mobiliers sont installés dans le jardin comme dans tout espace à vivre qui se respecte. Si vous avez pris l’habitude de diner dans votre jardin, vous pouvez opter pour des éclairages qui sont directement installés au dessus des tables. Ils mettront en valeur vos meubles et éclaireront les alentours du salon ou de la table à manger. Vous pouvez aussi en placer à proximité d’un coin de cuisson, d’un point d’eau d’un plan de travail. Selon les activités souvent pratiquées sur le lieu, vous pouvez personnaliser l’agencement de vos éclairages.

Si vous avez une surface assez importante qui est plantée, n’hésitez pas à installer des lampes sur pieds tout au long des allées ou sur chaque bord pour valoriser vos jolies fleurs et les sublimer durant la nuit.

Mettre de l’ambiance dans le jardin

En fonction de vos goûts, vous pouvez miser sur des luminaires qui apportent l’ambiance que vous souhaitez asseoir. Si vous aimez être animé pendant vos moments à l’extérieur, vous pouvez y installer des lampes colorées suspendues sur les arbres ou des photophores solaires sur les tables. En revanche, si vous êtes plutôt adepte de calme et de moment apaisé, vous pouvez juste placer des ampoules LED sur chaque recoin de votre jardin ou de votre salon de jardin. Ce qui rendra vos moments agréables et plein de sensation de paix et de bien-être.

D’autre part, bien éclairer son jardin signifie aussi le rendre plus sécurisé. Effectivement, implanter quelques lampes dans son jardin accroit considérablement l’intrusion en son sein. Cela vous permet également de circuler aisément dans votre jardin même s’il fait nuit. Vous pouvez opter pour des projecteurs qui feront à la fois des décorations et des instruments pratiques pour vous aidez à être bien à l’aise. Aussi, si vous n’arrivez pas à gérer vos lampes extérieures quand il fait sombre, vous pouvez utiliser des lampes avec un détecteur de présence. Ainsi, vous n’aurez pas à les allumer et les éteindre chaque fois que le besoin se présente.

Bien intégrer la piscine au jardin

Installée au beau milieu d’un jardin, la piscine apporte une touche de fraîcheur bienvenue en période de fortes chaleurs. Qui ne rêve pas d’avoir une piscine dans son jardin ? Seulement, un tel projet ne s’improvise pas. Pour un rendu esthétique et pratique, il faut avant tout que la piscine et le jardin soient en parfaite harmonie. Voilà pourquoi, un tel projet exige l’intervention d’un professionnel du paysage. À travers cet article, vous découvrirez comment ce dernier procédera.

Une piscine au jardin : synonyme de détente et de décoration

Un jardin, c’est un espace de vie verdoyant dans lequel on éprouve le besoin de se détendre, de profiter d’un moment de repos et de baignade. Lors des longues journées ensoleillées de l’été, qui ne veulent pas profiter des bienfaits d’une piscine ? Outre le plaisir de la baignade, une piscine peut également être réalisée dans le but de mettre en valeur une habitation ou tout simplement de lui apporter une touche esthétique. Voilà pourquoi, une piscine est conçue pour s’harmoniser avec l’endroit où elle sera installée, autrement dit, la maison et le jardin. Celle-ci vient alors s’imbriquer dans le paysage et non l’inverse. Pour une intégration optimale, l’idéal étant donc de concevoir la piscine et le lieu d’habitation en même temps. À fleur du sol et épousant le relief du terrain, jeter son dévolu pour une piscine enterrée est donc un choix très judicieux.

Pour une parfaite intégration !

L’intégration d’une piscine au jardin est un point très déterminant dans un projet de construction de piscine. La bonne intégration d’une piscine est d’une importance grandissante. En tout premier lieu, la façon dont la piscine s’inscrit dans le jardin est une question purement esthétique. En effet, l’esthétique est un atout majeur dans l’orientation, la vue, le lieu d’implantation, l’exposition au vent et les aménagements extérieurs. Pour un résultat impeccable, sachez qu’il y a plusieurs éléments de décoration qui vont participer à la bonne harmonisation de l’ensemble. En tout premier lieu, il y a les matériaux indispensables pour les abords. Pour cela, vous avez l’option entre la margelle et la plage. Si la tendance est aux larges plages, sachez que sans margelle, la piscine est davantage soumise aux salissures apportées par le vent. Pour la margelle, vous pouvez ainsi choisir entre les modèles en pierre naturelle, en ardoise ou en bois. Bien qu’elle ne soit plus vraiment d’actualité, une margelle offrira un aspect beaucoup plus moderne à votre piscine. Outre la plage et la margelle, l’éclairage est également un élément indispensable. Un éclairage des abords de la piscine est parfait pour l’animer en soirée. Pour pouvoir profiter de votre piscine tout au long de l’année, jour et nuit, l’éclairage est très important. Le mobilier outdoor, les équipements divers et les accessoires décoratifs sont également des éléments nécessaires pour magnifier la piscine, le cadre et pour bien l’intégrer au jardin. Tout compte fait, la meilleure intégration d’une piscine est celle qui la permet de se fondre habilement dans la verdure ambiante.