Catégorie dans Aménagement intérieur

à partir de quelle hauteur faut il une balustrade

Avant d’installer une balustrade, il convient de se renseigner sur la réglementation qu’elle encadre. Étant donné qu’il s’agit d’un élément incontournable pour la sécurité des personnes, les balustrades sont soumises à des normes distinctes. Le fait de respecter la norme d’une balustrade vous permet de vous assurer que vos balustrades sont sécuritaires pour votre famille et pour votre entourage. Vous souhaitez installer ce type de protection ? À travers ce billet, découvrez tous les renseignements sur les éléments à respecter absolument.

À quoi servent les normes pour une balustrade ?

Tout le monde reconnaît qu’une balustrade est une sorte de barrière installée principalement dans tous les endroits où il est possible de tomber comme les balcons, la mezzanine, les escaliers et les fenêtres. Même si quelques propriétaires ignorent l’existence de cette barrière, généralement, l’installation de ce genre d’équipement s’avère obligatoire dès qu’on aperçoit un risque de chute.

Afin de garantir une sécurité maximale des personnes, la France a mis en place toute une panoplie de normes relatives à l’installation d’un garde-corps. Si vous souhaitez installer un garde-corps, vous devez alors respecter ces normes. En cas de non-respect des normes, vous serez poursuivie et vous devez une forte amende s’il se passe un accident sur votre balustre.

À partir de quelle hauteur faut-il une balustrade ?

La réglementation des balustres montre naturellement des dimensions minimales pour tout élément de protection dans le but d’éviter les chutes. Ainsi, tout garde-corps doit avoir minimum une hauteur de un mètre. Mais la hauteur minimale d’un garde-corps conçu pour une rambarde d’escalier peut être de 90 cm. En bas du garde-corps, l’aménagement d’une zone de sécurité entre 0 et 45 cm s’avère obligatoire. Sur cette partie, toute possibilité d’escalade doit être primordialement impossible. Cela permet d’éviter les dommages si un enfant tente de grimper sur la barrière.

Bref, la hauteur minimale d’un balustre doit être un mètre avec une zone de protection d’au moins 45 cm à partir du sol pour éviter que les enfants y grimpent.

Quelles sont les règles spécifiques en fonction du modèle de balustre

En plus de la hauteur des balustres, il faut souligner que chaque modèle de garde-corps possède de propres normes. Selon la forme des barreaux, il est nécessaire que votre barrière respecte certaines dimensions.

Pour les garde-corps à barreaux verticaux qui semblent les plus faciles à mettre aux normes, les montants doivent se trouver à une distance de séparation maximale de 11 cm. La lisse basse et haute doit être séparée à une distance de 90 cm. Et l’appui en béton et la lisse basse doivent posséder une distance maximale de 11 cm.

Quant aux garde-corps à lisses horizontales, les plus esthétiques et originales, ce type doit faire l’objet d’une attention toute particulière. Pour cela, le garde-corps doit être recouvert jusqu’à 45 cm de hauteur et l’appui en béton ainsi que le remplissage doivent être à une distance de 11 cm. L’espace maximum entre deux lisses doit être ainsi de 18 cm.

Decouvrez FAAC une motorisation universelle et fiable pour portail coulissant résidentiel et industriel !

Pour motoriser votre portail coulissant, la motorisation universelle FAAC reste un excellent choix. Découvrez plus sur cette motorisation.

La motorisation universelle FAAC, les essentiels en quelques mots

Pour motoriser les portails coulissants résidentiels et semi-industriels, FAAC propose un moteur universel. Présentant de nombreux atouts, celui-ci est destiné aux portails coulissants lourds et longs (jusqu’à 600 kg et la longueur du vantail ne doit pas excéder 40 m). A vous de choisir celui qu’il vous faut selon le poids de votre portail.

Ayez la garantie d’une sécurité optimale

La sécurité de l’utilisateur, du véhicule, mais aussi des autres objets figure parmi les premières préoccupations de FAAC lors de la conception de la motorisation universelle.

Irréversible, cette motorisation assure une fermeture sans faille de votre portail coulissant. C’est la clé personnalisée qui permet l’ouverture. Sans celle-ci, il est impossible d’ouvrir le portail, ce qui renforce la sécurité anti-cambriolage.

La destruction de l’obstacle est prévenue grâce à l’embrayage réglable. Particulièrement à la pointe de la technologie l’armoire de commande contribue grandement à la sécurité. En cas de présence d’obstacle quelconque (véhicule, personne ou animal), le portail fait chemin inverse ou s’arrête tout simplement.

En outre, avec la motorisation universelle signée FAAC, brancher des accessoires de sécurité comme les photocellules ainsi que les bords de sécurité n’a jamais été aussi simple et rapide. Cela vient du fait de la compatibilité de la motorisation avec la technologie 2 EasyBus.

La motorisation universelle FAAC, quand l’efficacité et la fiabilité sont au rendez-vous

Avec la motorisation universelle FAAC, un long travail sans interruption est garanti grâce à l’embrayage à deux plateaux. Les fins de course mécanique permettent d’ailleurs, un réglage précis du mouvement du portail. Comme l’intermittence travail reste élevée, une efficacité exemplaire sera au rendez-vous.

Miser pour la motorisation universelle FAAC ? C’est aussi opter pour la durabilité. Cette motorisation est spécialement conçue pour vous accompagner le plus longtemps possible. En effet, le risque d’usure des éléments mécanique reste faible. Et n’oubliez pas que le moteur se distingue par une excellente résistance à la température. Bref, il s’agit tout simplement d’un système fiable. Pour prolonger sa durée de vie, ne faites pas l’impasse sur son entretien. L’entretien assurera un fonctionnement correct également.

La modernité : un autre avantage de la motorisation universelle FAAC

Comme évoquée précédemment, la motorisation universelle FAAC se distingue par une armoire de commande à la pointe de la technologie. L’écran facilite grandement la programmation. En parlant de programmation, deux étapes sont proposées : de base et avancée. Grâce à la centrale de commande, réglez et contrôlez le fonctionnement de votre portail avec la plus grande précision et surtout, selon vos besoins. A savoir que vous pouvez également régler la force et le temps de travail. Et n’oubliez pas que 8 programmations sont déjà proposées avec le système de motorisation universel FAAC.

à partir de quelle hauteur faut il une balustrade

Avant d’installer une balustrade, il convient de se renseigner sur la réglementation qu’elle encadre. Étant donné qu’il s’agit d’un élément incontournable pour la sécurité des personnes, les balustrades sont soumises à des normes distinctes. Le fait de respecter la norme d’une balustrade vous permet de vous assurer que vos balustrades sont sécuritaires pour votre famille et pour votre entourage. Vous souhaitez installer ce type de protection ? À travers ce billet, découvrez tous les renseignements sur les éléments à respecter absolument.

À quoi servent les normes pour une balustrade ?

Tout le monde reconnaît qu’une balustrade est une sorte de barrière installée principalement dans tous les endroits où il est possible de tomber comme les balcons, la mezzanine, les escaliers et les fenêtres. Même si quelques propriétaires ignorent l’existence de cette barrière, généralement, l’installation de ce genre d’équipement s’avère obligatoire dès qu’on aperçoit un risque de chute.

Afin de garantir une sécurité maximale des personnes, la France a mis en place toute une panoplie de normes relatives à l’installation d’un garde-corps. Si vous souhaitez installer un garde-corps, vous devez alors respecter ces normes. En cas de non-respect des normes, vous serez poursuivie et vous devez une forte amende s’il se passe un accident sur votre balustre.

À partir de quelle hauteur faut-il une balustrade ?

La réglementation des balustres montre naturellement des dimensions minimales pour tout élément de protection dans le but d’éviter les chutes. Ainsi, tout garde-corps doit avoir minimum une hauteur de un mètre. Mais la hauteur minimale d’un garde-corps conçu pour une rambarde d’escalier peut être de 90 cm. En bas du garde-corps, l’aménagement d’une zone de sécurité entre 0 et 45 cm s’avère obligatoire. Sur cette partie, toute possibilité d’escalade doit être primordialement impossible. Cela permet d’éviter les dommages si un enfant tente de grimper sur la barrière.

Bref, la hauteur minimale d’un balustre doit être un mètre avec une zone de protection d’au moins 45 cm à partir du sol pour éviter que les enfants y grimpent.

Quelles sont les règles spécifiques en fonction du modèle de balustre

En plus de la hauteur des balustres, il faut souligner que chaque modèle de garde-corps possède de propres normes. Selon la forme des barreaux, il est nécessaire que votre barrière respecte certaines dimensions.

Pour les garde-corps à barreaux verticaux qui semblent les plus faciles à mettre aux normes, les montants doivent se trouver à une distance de séparation maximale de 11 cm. La lisse basse et haute doit être séparée à une distance de 90 cm. Et l’appui en béton et la lisse basse doivent posséder une distance maximale de 11 cm.

Quant aux garde-corps à lisses horizontales, les plus esthétiques et originales, ce type doit faire l’objet d’une attention toute particulière. Pour cela, le garde-corps doit être recouvert jusqu’à 45 cm de hauteur et l’appui en béton ainsi que le remplissage doivent être à une distance de 11 cm. L’espace maximum entre deux lisses doit être ainsi de 18 cm.

Escalier metal-bois : Tous nos conseils

Cela fait longtemps que l’escalier n’est plus uniquement un moyen de joindre deux étages. Il est désormais utilisé pour décorer l’intérieur de la maison avec sa grandeur et sa splendeur. De plus, si l’on avait des problèmes à choisir entre le bois et le métal pour construire l’escalier auparavant. Aujourd’hui, ces deux matériaux peuvent être utilisés ensemble et ils se marient très bien. Si vous aussi avez opté pour l’escalier métal-bois, les conseils suivants sont pour vous.

Mettez chaque matériau à la bonne place

Peu importe la forme de l’escalier que vous allez construire, droit, en colimaçon, quart tournant, etc., la fonction de chaque matériau restera le même. En effet, si l’on compare le métal et le bois, le métal est plus solide et plus résistant. Par conséquent, il est plus apte à supporter toute la charge. Quant au bois, c’est un matériau limité en robustesse. Le métal servira donc pour les limons et le bois pour les marches de l’escalier. C’est également le mode d’assemblage qui offre le meilleur rendu esthétique. De plus, avec un matériau aussi solide que le métal, vous pouvez construire un escalier à limon central.

Quel métal choisir pour son escalier ?

Vous pouvez opter entre trois types de métal pour votre escalier : l’acier, l’inox et l’aluminium. L’acier est un alliage entre le fer et le carbone, il est connu et prisé pour sa grande résistance. Il s’adapte très bien à tous les styles de bâtiment, ancien ou contemporain. Sa grande faiblesse est sa sensibilité à la rouille. Pour cela, l’acier a besoin d’un bon traitement anti corrosion ainsi que d’un entretien régulier. Pour l’acier inoxydable ou l’inox comme nous l’appelons couramment, il est aussi solide que l’acier. En plus de sa robustesse, on connait ce matériau pour son design épuré et élégant. Cependant, l’inox se raille facilement et il a besoin d’être constamment nettoyé. Enfin, l’aluminium, un matériau qui allie la légèreté et la modernité. Il est très souple, c’est pourquoi il est plus facile à travailler que l’acier et l’inox. En revanche, ces derniers sont plus robustes que l’aluminium.

Quelle essence de bois pour son escalier ?

Pour les marches de votre escalier, vous avez l’embarras de choix entre plusieurs essences de bois. Le chêne est à la fois résistant et esthétique grâce à son veinage majestueux. L’hévéa est une essence de bois exotique, elle est donc imputrescible et plus stable que le hêtre. Le Frêne est un bois connu pour sa couleur jaune, sa dureté et sa densité. Et si vous préférez le rouge au jaune, optez pour l’iroko. Ce bois est très robuste et supporte sans problème les caprices du climat. Par ailleurs, si c’est un escalier extérieur que vous allez construire, l’iroko est parfait. Et si c’est du bois économique que vous recherchez, il y a toujours le sapin.

Les 9 erreurs de déco que l’on fait tous

Certaines erreurs très fréquentes sont à éviter lors d’un projet décoration. Dans cet article, parlons de celles-ci.

1-Réaliser la décoration sur un simple coup de tête

On ne cessera jamais de répéter : la décoration mérite réflexion. Eh oui, le hasard n’a pas sa place dans la décoration. Pour une certaine harmonie dans l’ensemble, donc, pour une décoration cohérente, pensez préalablement à vos couleurs idéales, aux meubles que vous voulez garder et remplacer ainsi qu’au style que vous souhaitez donner à votre pièce. Vous l’aurez compris, vous ne devez en aucun cas vous dire, « essayons, on verra bien le résultat ». Bien entendu, vous devez également tenir compte de votre budget. Pour mener à bien votre projet de décoration, déterminez ensuite votre ligne directrice. Vous manquez d’inspiration ? Certes, internet vous inspira ! Il y a aussi les livres, les magazines ainsi que les émissions télévisées.

2-Succomber à tous les nouveaux styles et tendances

En matière de décoration, il y aura toujours de nouvelles tendances. Si vous craquez pour toutes les tendances, ne soyez pas surpris si votre intérieur n’a pas de véritable personnalité. En outre, acheter tout et n’importe quoi afin de suivre un style particulier n’est pas une bonne idée. En effet, après quelques années, il se peut que le style de votre décoration ne vous plaise plus. Dans ce cas, il vous sera plus difficile de le changer. Si un style particulier vous fait craquer alors, limitez-vous à quelques accessoires reflétant ce style.

3- En faire trop

Qu’il s’agisse d’une couleur, d’un revêtement ou encore des accessoires de décoration en particulier, vous ne devez en aucun cas en faire trop. Eh oui, ne tombez pas dans le piège d’en mettre partout dans toute votre pièce. Votre décoration doit être bien dosée (oubliez ainsi le total look, les mêmes motifs sur tous les murs, l’abus de couleurs, etc.). Retenez toujours ceci : réussir la décoration de sa pièce, c’est savoir associer avec parcimonie les différents accessoires, couleurs et matières. En fin de compte, votre intérieur doit être harmonieux.

4-Miser pour des meubles trop grands ou trop petits

Des meubles trop grands vous poseront des problèmes, mais aussi, donneront l’impression que votre pièce est minuscule. En revanche, des meubles trop petits donneront la sensation que votre pièce est vide. Lors de l’achat de votre meuble, tenez compte alors des dimensions de votre pièce.

D’ailleurs, en parlant des meubles, le confort doit figurer également parmi vos critères de sélection. Le style ne doit pas être choisi au détriment du confort.

5- Acheter une collection tout entière

Afin d’éviter un total look, vous ne devez pas opter pour une seule marque ou tout acheter au même endroit. Acheter l’intégralité d’une collection n’est pas forcément la meilleure solution même si vous avez les moyens. Concernant l’achat, évitez également de tout acheter sur le web. En effet, même si l’achat en ligne présente bon nombre d’avantages, dans certains cas, vous risquez d’être déçu (il se peut par exemple que les meubles présentés ne soient pas conformes à vos attentes).

6-Vouloir tout conserver

C’est bien normal si vous voulez garder et exposer tous les cadeaux offerts par vos proches. Néanmoins, dans le cas où ceux-ci s’entassent, ils deviennent encombrants, mais pas que ! Ces cadeaux risquent également de gâcher votre décoration. Procédez alors à un petit triage ! C’est peut-être pour vous le moment de placer au grenier certain de vos bibelots. Et pourquoi ne pas les revendre ? Procédez de la même façon pour les meubles que vous n’aimez plus.

7-Ne pas accorder assez d’attention à l’éclairage

La lumière joue un grand rôle dans la décoration. Vous devez donc y prêter une attention toute particulière. En outre, une pièce parfaitement éclairée n’est-elle pas plus confortable ? Miser pour des luminaires esthétiques, c’est bien, mais il faut s’assurer que celles-ci soient bien adaptées. Dans chacune de vos pièces, plutôt que de vous contentez d’une source d’éclairage principale, pensez également à une source d’éclairage secondaire plus cosy. N’oubliez pas également de mettre un éclairage dessus des tables et des plans de travail. Bien qu’une suspension scandinave ne suffit pas à elle seule à éclairer votre pièce, vous pouvez placer celle-ci au-dessus de la table à manger. Pensez en outre à des variateurs. De cette façon, vous pouvez ajuster l’intensité de la lumière au gré de vos envies.

8-Opter à tout prix pour le DIY

Le DIY reste intéressant. Pourtant, si ce n’est pas votre point fort, passez votre chemin pour ne pas gâcher votre décoration. Eh oui, c’est aussi simple ! Plutôt que de réaliser vous-même un abat-jour en origami et de vous contenter d’un résultat peu satisfaisant, préférez l’achat.

9-Abandonner son projet de décoration sans l’avoir achevé

Afin de mener à bien votre projet, comme évoqué précédemment, dès le début, prévoyez un budget déco. D’ailleurs, vous devez trouver la solution idéale à chaque contrainte. Dans le cas où vous manquez de créativité ou d’enthousiasme alors que vous avez déjà lancé le projet, il n’y a rien de plus simple : pensez à vous faire aider par un décorateur d’intérieur ou un designer (et pourquoi pas par une amie qui a bon goût ?)

Peinture salle de bains : quelle couleur choisir ?

À l’instar de toutes les autres pièces de la maison, la salle de bains est un endroit où la couleur retrouve facilement sa place. Mais quelle couleur choisir ? Est-il nécessaire de peindre uniquement un mur ou toute la pièce ? Quel type de peinture acheter ? Qu’en est-il pour la peinture à effet décoratif ? Retrouvez toutes nos astuces déco pour répondre à toutes ces questions.

Quelle peinture acheter ?

Avant de trouver la couleur de vos rêves, il est important de savoir dans quels rayons chercher votre peinture. Est-il possible de peindre une salle de bains comme n’importe quelle autre pièce ? Bah, la réponse est évidemment non ! Pas comme dans la cuisine ou dans les WC, il est plutôt recommandé d’investir dans une peinture spéciale conçue pour pièce humide.

Mais avant cela, il est impératif d’acheter également une sous-couche permettant à la peinture de mieux accrocher. Cela évite aussi la multiplication des couches. Grâce à une finition brillante ou satinée, vous bénéficierez d’un meilleur rendu. Par ailleurs, il est conseillé de privilégier d’une peinture acrylique plutôt qu’une peinture glycéro. Pour cause, la peinture acrylique contient moins de solvant par rapport à cette dernière.

Quant à la peinture à effet, sachez qu’on trouve à présent une large gamme de ce type de peinture. Mais notez bien que certaines peintures murales ne conviennent pas dans une atmosphère humide. En revanche, l’enduit tadelakt est un produit fabriqué à partir d’un béton brut, s’intègre parfaitement à une salle de bains moderne. Il s’applique sans sous-couche et s’avère le plus résistant.

Vous songez à repeindre votre ancien carrelage ? Grâce à une peinture spécial carrelage, vous pouvez réaliser vos rêves. Mais avant tout, vous devez nettoyer le support et effectuer certaines réparations si nécessaire et enfin procéder au ponçage pour améliorer l’adhérence des carreaux. Après avoir réalisé toutes ces étapes, vous pouvez ensuite appliquer votre peinture.

Quelle couleur choisir pour une salle de bains ?

Parmi les innombrables couleurs proposées, le bleu restera sans doute la couleur privilégiée de la pièce d’eau. Cette couleur est parfaitement indémodable. Et selon les couleurs et les matières auxquelles le bleu associe, l’ambiance ne sera pas la même. En effet, le bleu sera chaleureux ainsi que maritime grâce au bois, il devient mélancolique avec d’autres couleurs froides. Quel que soit son emplacement, le bleu fera sûrement de votre salle de bains un espace idéal pour se retrouver.

Oser les couleurs vives, pour une douche matinale pleine d’énergie

Généralement, les teintes les plus chaudes ne sont pas destinées à la salle de bains. Et pourtant, pourquoi ne pas l’essayer ? Vous avez du mal à émerger le matin et vous êtes d’humeur à ronchonner tant que le café n’a pas fait effet. Ainsi, vous pouvez choisir librement les couleurs vives telles que le rouge, l’orange, le jaune ou pourquoi pas le rose ? Sur les murs, le mobilier ou le sol, ces teintes offrent un peu de leur vitalité. De ce fait, vous invitez dans votre salle de bains énergie et bonne humeur.

Quel revêtement de sol choisir pour le salon ?

Très important pour sublimer l’aspect de votre intérieur, la décoration de sol pour un salon est très importante. Il en existe de plusieurs types que l’on se chargera de vous en citer quelques-unes.

Notre sélection de décoration de sol pour votre salon

Nul besoin de rappeler que le salon est le lieu qui accueille en général, toute personne qui vous rendrait visite. De ce fait, voici pour vous, notre sélection qui vous donnera à coup sûr des idées.

Lire la suite