Archive dans mars 2019

Comment créer une chambre dans un studio

Lorsqu’on est obligé de partager une seule pièce pour installer la chambre, le salon, le coin repas, la cuisine, l’aménagement devient un véritable puzzle. On ne peut pas faire l’acquisition de nouveaux meubles, et parfois on est contraint d’installer un mobilier là où il ne doit pas être. La solution est donc d’opter pour des ameublements multifonctions ou des meubles escamotables. Mais dans cette rubrique, nous allons uniquement aborder le sujet qui concerne la création d’une chambre dans un studio. Cela vous permettra d’avoir plus d’intimités et peut être aussi de dormir mieux.

Installer une séparation amovible

La meilleure solution pour créer une chambre dans un studio est d’installer une séparation. Bien entendu, ce sont des cloisons légères qui ne prennent pas beaucoup de surface qu’il faut utiliser. Il existe plusieurs moyens très pratiques pour délimiter la chambre dans un appartement.

Le moyen le plus simple pour avoir plus d’intimités dans le lit est d’installer un paravent ou des rideaux. Ces derniers peuvent laisser passer la lumière ou non selon votre préférence. De plus, leur fixation ne demande pas beaucoup de travail ni de temps.

Vous pouvez aussi opter pour une verrière pour isoler la chambre. Si vous êtes un bon bricoleur, vous avez donc la compétence nécessaire pour en fabriquer. Cependant, pour un meilleur résultat, il est préférable de confier la construction de votre verrière à un spécialiste.

Que pensez-vous des panneaux japonais ? Ce sont d’excellents équipements pour délimiter une pièce. Ils ne sont pas encombrants, design et faciles à mettre en place. Vous pouvez choisir entre des panneaux reliés ou des panneaux indépendants. Les panneaux japonais sont très pratiques.

Un autre système très intéressant : une cloison amovible « brise-vue ». Très original surtout si vous optez pour des matériaux naturels. C’est certain, une telle séparation peut vous garantir une bonne intimité et une décoration en prime.

Vous pouvez aussi vous servir du meuble à TV pour isoler le lit et obtenir ainsi une chambre. Ou si vous disposez d’une bibliothèque, c’est une excellente idée pour séparer une pièce du studio. En parlant d’utiliser un meuble comme séparation, vous pouvez utiliser n’importe lequel.

Le lit lui-même peut devenir un moyen pour avoir plus d’intimités. Pour cela il suffit de choisir un lit avec une tête enveloppante. Ainsi, le reste du meuble sera dissimulé derrière et une pièce est créée.

Bref, il est possible de créer une chambre avec des moyens simples qui ne prennent pas de la place dans un studio. Il vous suffit de vous servir de votre imagination et le tour est joué !

Zomm sur une ambiance feng-shui

Le principe ancestral chinois le Feng-shui est actuellement très tendance afin d’améliorer sa vie. Bien évidemment, il permet de favoriser la circulation d’énergie positive dans une demeure. De quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi ce terme est de nos jours de plus en plus utilisé ? Sur cet article, nous allons vous détailler tout ce dont vous devez savoir sur une ambiance Feng-shui.

Le Feng Shui, qu’est-ce que c’est ?

Le Feng-shui est connu pour être une discipline d’origine chinoise qui va rééquilibrer les énergies Yin et Yang de votre lieu de vie afin de créer un environnement sain et de bénéficier un bien-être et santé. Autrement dit, son but principal est de simplifier le passage de l’énergie universelle, le « Chi » et de trouver le juste équilibre du Yin Yang.

Cette discipline part de l’idée que chaque être vivant est en rapport constant avec son environnement physique. Ainsi, la façon d’aménagement de son intérieur a donc une influence que ce soit positive ou négative sur notre vie quotidienne.

Le Feng-shui s’appuie sur 3 fondements : Le Chi, le Yin et le Yang ainsi que les 5 éléments (le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau). Le Chi est connu pour être une énergie invisible qui a pour rôle d’unir tous les éléments existants sur l’univers. Les 2 forces contraires Yin et Yang doivent être bien équilibrés pour un vivre en pleine harmonie. Pour l’équilibre de ces 2 forces, il faut jouer avec les 5 éléments.

Comment créer une ambiance Feng-shui dans notre salon ?

Le salon est considéré comme un lieu de convivialité puisque c’est dans cette pièce que tous les membres de la famille se retrouvent après une dure journée. Il faut donc prêter une attention particulière sur la déco de cette pièce afin de favoriser l’ambiance Feng-shui. Notez que la position de chaque meuble joue un rôle important. Par exemple, il est idéal de mettre le canapé près de la porte.

Il est donc à recommander de ne pas encombrer l’espace de votre salon afin de ne pas perturber la circulation du Chi. Aussi, il est important de ne jamais se retrouver dos à une porte ou à une fenêtre. Enfin, optimisez le jaune, l’orange, le rouge, car ses couleurs offrent un dynamisme remarquable et apportent une communication.

Qu’en est-il pour une chambre Feng-shui ?

La position du lit joue un rôle important dans l’ambiance Feng-shui. Il est idéalement préférable de positionner la tête du lit derrière un mur au nord ou à l’ouest.

Les appareils électroniques comme la télévision sont à éviter pour une chambre Feng-shui. Effectivement, la chambre à coucher doit être un lieu calme destiné pour le repos et la détente. Il est également important que l’éclairage soit doux. Privilégiez donc les coloris doux.

Enfin, pour vous aider à lutter contre le stress, avant de dormir, diffusez d’huile essentielle comme celle de la lavande dans votre chambre.

Feng-shui jusqu’à la cuisine et à la salle de bain

Pour la salle de bain, qui est un lieu où l’humidité est présente, il est à recommander d’y mettre des plantes. Ces derniers vont bien entendu absorber l’excès de l’humidité. Ils permettent donc d’offrir à tous les membres de famille une atmosphère saine. Optez pour des teintes neutres et synonymes de bien-être comme le bleu ou le vert. Installez également des miroirs afin de renvoyer une énergie positive.

Il est également possible d’offrir à sa cuisine une ambiance Feng-shui. Pour cela, nous vous suggérons d’opter pour des couleurs positives comme le vers, le jaune ou encore l’orange.

Etapes à respecter pour la pose de lambris

La pose d’un lambris est un travail facile. De ce fait, chacun peut réaliser soi-même la pose de son lambris. Or, pour la performance et la qualité du travail, il est recommandé de respecter quelques étapes indispensables. Dans cet article, nous vous guiderons à installer votre lambris tout en vous citant les étapes à suivre.

Étape 1 : préparer le support

Avant de passer à la pose proprement dit du lambris, il est d’abord conseillé de préparer le support. Cela consiste à couper et à démonter les alimentations des prises et des interrupteurs existants dans la pièce.

Pour ce faire, vous devez en premier lieu ôter le cache des prises et dévisser les vis de fixation, ce travail nécessite l’utilisation d’un tournevis. Après cela, il est recommandé de tirer doucement sur la prise afin d’arracher les fils. Ultérieurement, dévissez les vis qui maintiennent les fis et équipez ces derniers de domino.

En ce qui concerne les interrupteurs, vous n’avez qu’à dévisser les vis de fixation et retirer doucement l’interrupteur du mur. Enfin, il ne vous reste plus qu’à installer au bout des fils des dominos. Les dominos sont indispensables pour la sécurité du chantier.

Étape 2 : mettre en place l’ossature en bois

Dans la deuxième étape de la pose d’un lambris, il est conseillé de mettre en place l’ossature en bois tout en fixant des tasseaux au mur. Mais avant cela, vous devez encore choisir le sens de pose du lambris. Vous devez choisir entre une pose verticale, une pose horizontale et une pose diagonale.

Dans le cas d’une pose verticale, l’ossature doit être posée horizontalement, tandis que dans le cas d’une pose horizontale, l’ossature doit être posée verticalement. Enfin, dans le cas d’une pose diagonale, il est nécessaire d’opter pour une ossature inclinée, perpendiculaire à l’angle de pose du lambris. Sinon, vous devez miser sur une double ossature.

Étape 3 : choisir le type de pose du lambris

Après avoir mis en place l’ossature en bois, il est maintenant temps de passer au choix du type de pose du lambris. Vous pouvez choisir entre deux sens de pose, notamment : la pose de lambris en coupe perdue et en coupe de pierre.

La pose en coupe perdue est la pose la plus simple des deux, par ailleurs, elle est beaucoup plus économique. En revanche, la pose en coupe de pierre est celle qui entraîne plus de découpes et de chutes. Elle consiste à aligner tous les joints des lames de lambris,une rangée sur deux.

Étape 4 : poser les lambris rangés par rangés

Une fois le sens de pose choisie, passez tout de suite à la pose de la première rangée de lambris, puis, posez les rangées suivantes ainsi que la dernière rangée. Le lambris se fixe sur l’ossature par clouage, agrafage ou clipsage.

Après cela, terminez le tout par la réalisation des finitions. Ainsi, vous devez habiller vos murs, installer les plinthes et réinstaller les prises, les interrupteurs et les luminaires.

Conseils d’experts : comment placer un canapé d’angle ?

Les éléments comme les canapés d’angle doivent se choisir avec la plus grande précaution, en raison notamment de l’espace qu’ils viennent occuper dans une pièce. Le choix de celui-ci est important, mais également de l’emplacement où on décide de le mettre, et nous avons plusieurs conseils à vous donner afin de réussir cela convenablement.

Ses dimensions entrent en jeu

La manière de disposer un canapé d’angle dépend en grande partie de détails comme ses dimensions ; s’il est de petite taille ou de taille moyenne, il peut être relativement simple de lui trouver un emplacement qui convient. Autrement, vos options sont assez limitées. En effet, il est plus difficile de faire trouver sa place à cet élément s’il vient occuper trop d’espace, et au moment de choisir votre modèle de canapé d’angle, il faut garder cela à l’esprit si vous souhaitez avoir le plus d’options possibles en ce qui concerne la disposition qu’il faut faire de celui-ci.

Il ne doit pas bloquer la circulation

L’emplacement choisi pour votre canapé doit être pensé de manière à ce qu’il ne vienne pas causer de blocage sur le plan de la circulation dans la pièce, soit pas trop au milieu de la pièce. En outre, il vous est conseillé de l’adosser à un coin de la pièce dans la mesure du possible, dans la mesure où il est effectivement pensé et conçu de manière à bien se marier avec les angles. Toutefois, ce n’est pas toujours dans l’ordre du faisable, et un emplacement à bonne proximité des murs, mais qui ne bloque pas le passage, devrait convenir.

Il ne doit pas encombrer la vue

L’emplacement choisi pour votre canapé d’angle ne doit pas en faire un élément qui se démarque trop du reste des composantes de la pièce. Son emplacement agit grandement sur cela, mais aussi son aspect en général, et l’allure des différents autres éléments présents dans la pièce. Outre son emplacement, vous devez aussi vous assurer que votre canapé d’angle est bien en mesure de se mélanger avec les éléments décoratifs de votre maison.

Il doit être relativement discret

L’idéal pour un canapé d’angle n’est pas de se distinguer comme un élément unique qui doit être mis en valeur par l’ensemble des éléments de la décoration de votre salon. Au contraire, il faut que celui-ci puisse se marier au mieux avec eux de la manière la plus homogène possible, afin de permettre à votre living room d’avoir le meilleur décor possible.

La lumière doit passer comme il faut

Il ne faut pas que votre canapé d’angle soit une cause de mauvaise circulation de la lumière, de quelque manière que ce soit. Par exemple, quand on choisit son emplacement, il faut songer au fait que les gens vont s’asseoir dessus, et qu’ils pourraient peut-être causer une obstruction du trajet des rayons du soleil suivant l’emplacement donné de votre canapé. La couleur de votre canapé peut aussi avoir une influence sur le fait qu’il permet ou non à la lumière de circuler convenablement, et on peut être amené à choisir son emplacement en fonction de cela.

Peinture salle de bains : quelle couleur choisir ?

À l’instar de toutes les autres pièces de la maison, la salle de bains est un endroit où la couleur retrouve facilement sa place. Mais quelle couleur choisir ? Est-il nécessaire de peindre uniquement un mur ou toute la pièce ? Quel type de peinture acheter ? Qu’en est-il pour la peinture à effet décoratif ? Retrouvez toutes nos astuces déco pour répondre à toutes ces questions.

Quelle peinture acheter ?

Avant de trouver la couleur de vos rêves, il est important de savoir dans quels rayons chercher votre peinture. Est-il possible de peindre une salle de bains comme n’importe quelle autre pièce ? Bah, la réponse est évidemment non ! Pas comme dans la cuisine ou dans les WC, il est plutôt recommandé d’investir dans une peinture spéciale conçue pour pièce humide.

Mais avant cela, il est impératif d’acheter également une sous-couche permettant à la peinture de mieux accrocher. Cela évite aussi la multiplication des couches. Grâce à une finition brillante ou satinée, vous bénéficierez d’un meilleur rendu. Par ailleurs, il est conseillé de privilégier d’une peinture acrylique plutôt qu’une peinture glycéro. Pour cause, la peinture acrylique contient moins de solvant par rapport à cette dernière.

Quant à la peinture à effet, sachez qu’on trouve à présent une large gamme de ce type de peinture. Mais notez bien que certaines peintures murales ne conviennent pas dans une atmosphère humide. En revanche, l’enduit tadelakt est un produit fabriqué à partir d’un béton brut, s’intègre parfaitement à une salle de bains moderne. Il s’applique sans sous-couche et s’avère le plus résistant.

Vous songez à repeindre votre ancien carrelage ? Grâce à une peinture spécial carrelage, vous pouvez réaliser vos rêves. Mais avant tout, vous devez nettoyer le support et effectuer certaines réparations si nécessaire et enfin procéder au ponçage pour améliorer l’adhérence des carreaux. Après avoir réalisé toutes ces étapes, vous pouvez ensuite appliquer votre peinture.

Quelle couleur choisir pour une salle de bains ?

Parmi les innombrables couleurs proposées, le bleu restera sans doute la couleur privilégiée de la pièce d’eau. Cette couleur est parfaitement indémodable. Et selon les couleurs et les matières auxquelles le bleu associe, l’ambiance ne sera pas la même. En effet, le bleu sera chaleureux ainsi que maritime grâce au bois, il devient mélancolique avec d’autres couleurs froides. Quel que soit son emplacement, le bleu fera sûrement de votre salle de bains un espace idéal pour se retrouver.

Oser les couleurs vives, pour une douche matinale pleine d’énergie

Généralement, les teintes les plus chaudes ne sont pas destinées à la salle de bains. Et pourtant, pourquoi ne pas l’essayer ? Vous avez du mal à émerger le matin et vous êtes d’humeur à ronchonner tant que le café n’a pas fait effet. Ainsi, vous pouvez choisir librement les couleurs vives telles que le rouge, l’orange, le jaune ou pourquoi pas le rose ? Sur les murs, le mobilier ou le sol, ces teintes offrent un peu de leur vitalité. De ce fait, vous invitez dans votre salle de bains énergie et bonne humeur.

WC suspendus : nos conseils pour bien les choisir

Les WC suspendus sont de nos jours très tendance. Esthétique, facile à entretenir, hygiénique, moderne, impossible de ne pas succomber au charme de ces installations. Face à cet engouement, plusieurs constructeurs ont décidé de lancer dans leur construction. De nombreux modèles sont donc disponibles sur le marché, ce qui ne facilite pas le choix. C’est pourquoi dans cet article, nous vous dévoilons les meilleures astuces pour bien choisir un WC suspendu.

Les WC suspendus, quels avantages ?

Les WC suspendus sont de plus en plus rencontrés dans les endroits privés ou même publics. Bien évidemment, si ceux-ci sont de devenu actuellement très courants, c’est qu’ils disposent de nombreux atouts.

Le premier avantage d’un WC suspendu est son esthétique contemporaine. Il permet effectivement d’embellir vos toilettes. De plus, vous avez toute une liste de modèles. Vous trouverez sûrement celui qui marie parfaitement à la déco de vos toilettes. Ensuite, ce type de WC offre à ses utilisateurs un confort d’utilisation indéniable. Effectivement, il dispose l’avantage d’être plus silencieux. Effectivement, le mécanisme de chasse est et de remplissage est bien isolé par l’habillage du bâti-support.

Le fait qu’un WC suspendu dispose une cuvette qui peut se régler en hauteur est un véritable plus. Qui plus est, cela offre une excellente accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Pour finir, ce type de WC propose davantage une hygiène en comparaison du modèle standard. De plus, il se nettoie facilement et ne demande que peu d’entretien.

WC suspendu, comment bien choisir ?

Vous êtes maintenant décidé d’investir dans un WC suspendu, mais vous ne savez pas pour quel modèle opter ? Sachez que pour ne pas tromper dans son choix, quelques critères sont à prendre en compte.

Pour commencer, il faut prendre en compte le type de bâti-support. Il s’agit d’une structure métallique qui intègre le réservoir ainsi que les tuyaux. Celui-ci se choisit selon la solidité de votre mur sur lequel il sera installé. Il y a les bâtis supports muraux destinés à fixer sur le mur, si bien évidemment celui-ci présente une certaine solidité à supporter des charges lourdes. Dans le cas contraire, vous pouvez opter pour les bâtis supports autoportants qui sont à fixer sur le sol. Il existe aussi des bâtis supports universels.

Une fois le bâti-support est choisi, vous pouvez choisir l’habillage de celui-ci. Bien évidemment, vous devez recouvrir à cette installation un habillage. Peint, carrelé, tapissé de papier peint ou quel que soit votre choix d’habillage, laissez-vous donc guider par votre imagination, et laissez ressortir votre style.

Ensuite, vous pouvez trouver le WC suspendu qui répond à vos demandes en choisissant la cuvette. Notez qu’il existe les nouveaux modèles sans bride qui ne possèdent plus de rebords descendants. Ceux-ci présentent l’avantage d’être facile à nettoyer. Laissez-vous aussi séduire par les modèles carénés avec leurs façades lisses. Pour finir, les abattants déclipsables sont actuellement très à la mode vu qu’ils assurent une parfaite hygiène.

Désormais, vous avez quelques idées pour trouver facilement le WC suspendu qui correspond parfaitement à vos attentes. Vous n’avez qu’à choisir selon vos préférences et vos budgets !

Abris de jardin, la success story de l’été

La petite maison au fond du jardin dans laquelle on entreposait les vielles affaires dont on a du mal à nous séparer, où on range aussi les matériels de jardinage et de bricolage, parfois on y retrouve des souvenirs épatants laisser pas nos anciens, bref l’abri de jardin a longtemps été consacré à mettre de tout et de rien. Néanmoins, l’état de votre abri de jardin impacte grandement l’aspect général de votre extérieur d’où l’obligation de soigner son apparence. A suivre, des propos sur l’abri de jardin qui fait fureur cet été.

Transformer l’abri de jardin existant en lieu de vie à part entière

Faites le tri dans votre débarras d’extérieur et gagner en place pour vos besoins d’aménagement. Bureau, salon d’accueil pour votre startup, atelier, chambre d’appoint, … les possibilités sont vastes et dépendent de votre nécessité. Cependant, il est important de noter que dans ce cas la construction n’est pas admise comme abris de jardin selon le code de l’urbanisme. Aussi, pour que votre abri de jardin soit viable, il va falloir penser à son isolation et son chauffage tout comme pour votre maison principale.

L’abri de jardin, en bois, en métal ou en PVC

Pour un abri de jardin, vous avez le choix entre le bois, le métal ou le PVC. Pour trancher, on se base sur le budget au prime abord et aussi sur l’esthétique.

Votre abri peut être démontable, donc acheté en maisonnette prêt à poser. Vous pouvez également vous exercer dans la construction en vous y collant vous-même de A à Z à condition d’avoir les outils indispensables.

L’abri de jardin peut également être une maisonnette à toit avec deux pans ou à toit plat, ou encore un prendre la forme d’un préau.

Pour une installation facile, les conteneurs peuvent très bien vous servir à implanter un abri de jardin.

Avant de vous lancer dans la construction, avisez votre maire de votre projet car une telle construction nécessite une déclaration pour une aire entre 5 et 20 m², et le permis de construire est exigé pour une surface de plus de 20 m².

Des idées d’abri de jardin

Pour ne pas donner l’impression d’avoir garder une ruine dans le jardin, il est essentiel de prendre soin de l’apparence de votre abri de jardin. Pour ce faire, nombreuses possibilités s’offrent à vous.

Premièrement, utilisez des couleurs chatoyantes. Cela contribuera à égailler votre jardin et aussi de mettre l’abri en relief. Tant pour l’extérieur que l’intérieur, ce coup de peinture est de mise et pour plus de charme, optez pour des couleurs différentes pour les deux.

Si, au contraire, vous voulez que l’abri reste discret, les plantes grimpantes le camoufleraient parfaitement afin qu’il se fonde dans la masse.

Pour vos plantes qui nécessitent la mise sous serre, vous pouvez aussi imbriquer ce genre de structure à votre abri.

Il est à noter que la cache-poubelle est aussi considérée comme abri de jardin mais en petite dimension. Il en est de même pour les abris de stockage de bûches pour le chauffage.

Abris de jardin : ce qu’il faut savoir

Avec tous vos outils et équipements de jardin, il devient compliquer de s’y retrouver ? La solution : construire un abri de jardin. C’est une petite construction qui est à la fois pratique et très sécuritaire. Il permet de garder en lieu sûr vos matériels de jardinage ou sinon, il serait un atelier de bricolage très astucieux. Une chose est sûre, les possibilités sont nombreuses. Et pour ce qui est du montage, il se fait en un rien de temps. Si vous voulez tout connaître à son sujet, lisez cet article.

Un abri de jardin pour ranger ses outils

L’intérêt principal de faire construire un abri de jardin c’est de bénéficier d’un espace de rangement pour les matériels de jardinage. Grâce à cet abri, ces derniers ne risqueront plus de traîner un peu partout dans le jardin et au pire, de se faire voler. Les outils de jardin englobent les tondeuses, pelles, râteaux, accessoires de piscine, etc. Bref, ces matériels seront à l’abri tant des intempéries que des potentiels voleurs dans un abri de ce genre. En outre, vous pouvez y entreposer vos plantes, les vélos des enfants ou encore les bûches de bois. Et pour un meilleur aménagement, n’hésitez pas à installer des étagères et des tiroirs dans l’abri pour ranger convenablement vos outils.

Un abri de jardin comme petit havre de paix

L’abri de jardin peut également servir de lieu de détente. Il permet de se reposer dans le jardin sans craindre les coups de soleil. Il fait office d’espace d’ombrage pour vous permettre de profiter pleinement de la nature, bien installé dans votre transat. Et comme les études l’ont démontré, la nature est un remède très efficace contre l’anxiété et le stress. En complément, l’abri de jardin peut aussi être une véritable pièce à vivre. Il peut servir de chambre d’appoint pour les convives ou d’espace de convivialité pour se retrouver entre amis. Vous pouvez toujours l’utiliser pour prolonger la terrasse et y passer de beaux moments en plein air.

Pour quel abri de jardin opter ?

L’abri de jardin peut être en bois, en résine ou en métal. Le modèle en bois est un choix naturel qui se fonde parfaitement au milieu du jardin. Le bois est résistant, authentique, isolant et très design. Alors, si vous l’utilisez comme chambre d’appoint, sachez que le bois offre une bonne isolation thermique. Aussi, il admet une variété de coloris. Mais pour cela, assurez-vous que la structure en bois est traitée contre la moisissure et les insectes. D’autre part, l’abri de jardin en métal est une solution pratique et très économique. Un matériau en acier galvanisé, il ne nécessite aucun entretien et assure une protection optimale contre les intempéries. Parfait pour stocker les équipements de jardinage. Enfin, pour ce qui est de l’abri en résine, c’est un bon compromis entre confort d’usage et longévité. Pour cause, il est à la fois facile à monter et à entretenir. Le nettoyage se résume à de l’eau et du savon. Aussi, il affiche une solidité et résistance à toute épreuve.

Guide d’achat : comment bien choisir son barbecue ?

Avec l’arrivée de l’été, vous aussi, vous voulez investir dans un barbecue ? Ne choisissiez pas au hasard votre équipement. Dans cet article, nous vous aidons à faire le bon choix.

Pour quel type de barbecue devez-vous miser avant tout ?

Devez-vous miser pour un barbecue à charbon, à gaz ou électrique. Votre budget et vos besoins détermineront votre choix avant tout. Néanmoins, tenez compte également du lieu d’utilisation ainsi que des aliments que vous voulez cuisiner.

Avec un barbecue à charbon, comme combustible, vous devez utiliser le charbon. Ce type de barbecue vous permet d’apprécier le goût fumé de vos aliments. La manipulation du combustible est aisée. L’inconvénient toutefois, c’est qu’il y aura de fumées (le barbecue est à utiliser à l’extérieur uniquement alors). En outre, l’allumage peut être compliqué et les braises ne seront à point, donc opérationnelles qu’après un certain temps (environ une demi-heure). L’entretien est un peu contraignant également. A savoir que vous devez attendre que les braises soient complètement froides avant de procéder au nettoyage de votre barbecue. Bonne nouvelle : les modèles disponibles sur le marché ont largement évolué et proposent diverses options ces dernières années. Les fabricants mettent tout en œuvre pour proposer des modèles assurant une mise en route facile et rapide.

C’est évident, le barbecue électrique est la meilleure solution en intérieur comme en extérieur, dans les petits espaces et surtout, dans les lieux de vie interdisant l’utilisation de barbecue à gaz ou à charbon. Moins encombrant, il présente l’avantage d’être simple à utiliser. Pour la remettre en route, il vous suffit de le brancher et le tour est joué ! Et retenez que vous pouvez également maîtriser la température avec une grande précision. Vous pouvez désormais trouver des modèles lesquels peuvent être lavés au lave-vaisselle pour davantage de praticité. Si vous misez pour un barbecue électrique, préférez un modèle assez puissant. Assurez-vous également que celui-ci n’aura pas du mal à cuire de gros morceaux de viande.

Pour ce qui est de la forme, un très large choix s’offre à vous que vous vouliez miser pour un barbecue à charbon, à gaz ou électrique. Là, c’est à vous de voir ! Nous vous conseillons tout simplement d’opter pour un modèle avec un couvercle. Tout comme la cuve, ce couvercle doit être en acier émaillé.

Des éléments qui méritent votre attention

Les éléments suivants sont à considérer également lors de l’achat :

– La dimension de la surface de cuisson : la dimension idéale dépendra du nombre de convives

– La grille : tenez compte de l’ajustement de celle-ci. D’ailleurs, vérifiez la manière dont les barreaux sont positionnés

– Le poids du barbecue : Si vous devez ranger et déplacer l’équipement après chaque utilisation, c’est évident, vous ne devez pas choisir un modèle trop lourd

– Les pieds : barbecue à pieds fixes, à roulettes ou sur pieds uniques ou colonne, le choix vous appartient. Le modèle à roulette est certes, le plus pratique.

– Les accessoires : plancha, thermomètre, tablettes extérieures (pour le rangement des accessoires), etc. feront toute la différence.

– La qualité et la fiabilité de votre barbecue: pour votre sécurité, prenez le temps de vérifier la stabilité de l’équipement, l’état et l’ergonomie de ses poignées, etc.

Nos conseils pour choisir une barrière de parking

Le manque de parking est un problème courant chez les habitants de la ville. Et parfois si on a un parking privé, certains ne se gênent pas de l’utiliser dès que notre voiture est absente. Mais en utilisant une barrière de parking, ce souci est résolu et nous pouvons circuler en paix, sans nous précipiter pour rejoindre rapidement notre parking. Les barrières de parking se déclinent sous de nombreux types qu’il faut choisir selon la nature de sa fonction principale. Découvrez alors, comment choisir la vôtre.

Parking individuel

Il existe une multitude de façons de limiter l’accès à un parking individuelle. Et en parallèle, il existe également plusieurs types de barrières de parking avec laquelle vous pourrez marquer votre place. En effet, la barrière peut être manuelle, semi-automatique ou pilotable à distance. Mais avant d’en choisir une, il est indispensable de tenir compte des contraintes relatives à la place de stationnement parce que dans certains cas, celle-ci ne bénéficie pas d’un raccordement électrique. Vous pouvez donc utiliser différents types d’équipements comme l’arceau avec amortisseur pour réguler l’accès la place de stationnement. Dans la plupart des cas, ce dispositif est directement ancré au sol et il est doté d’un ressort pour limiter les dégâts en cas de choc. Vous pourrez aussi opter pour la barrière de parking en U, en M, rabattable ou escamotable, manuelle ou automatique qui a une fonction similaire à l’arceau avec amortisseur. Il existe également le poteau bloc parking qui est préféré pour sa robustesse et son coût d’installation moins onéreux que les autres. Toutefois, il faut noter que ce dernier convient mieux aux parkings de logement collectif pour éviter les stationnements abusifs.

Parking collectif

Pour ce type de stationnement, limiter sa place est généralement compliqué parce qu’à tout moment, certains ne se gêneront pas de se garer n’importe où. Pour cette même raison, il est souvent difficile de trouver un stationnement puisque les barrières installées dans ce genre d’endroit ne suffisent pas pour organiser l’espace. De ce fait, les habitants de logement collectif optent généralement pour des box fermés et sécurisés. C’est la seule méthode fiable de ne pas retrouver un véhicule inconnu sur la place du nôtre. Néanmoins, il est important que vous sachiez que ce genre d’installation a un coût plus élevé que l’installation d’une simple barrière de parking.

Le prix de tous ces dispositifs fluctue suivant plusieurs facteurs et il se définit en fonction de leurs fonctionnalités. Aussi, le mode d’utilisation ainsi que le mode de verrouillage de chaque instrument dépendent de vos besoins en termes de sécurité. L’installation d’une barrière de parking nécessite aussi un degré élevé de résistance pour supporter le mouvement d’abaissement à chaque fois que l’utilisateur se déplace. Afin de faciliter son utilisation et de gagner du temps, préférez les versions automatique et réglable à distance. Une multitude de choix vous sera présentée lors de votre passage en magasin, mais le plus sûr c’est de vous référer au guide que les responsables vous fourniront.